IMG_2236_edited.jpg
tumblr_p5ovd38AKQ1tufnaso2_500.jpg
tumblr_p5ovd38AKQ1tufnaso4_500.jpg

Parumpalus

Plantes, verre soufflé, métal, néons, son.
2017


 

Parumpalus, “Petit Marais” en latin est une installation végétale et sonore créée en duo avec Jordane Saunal dans le cadre d'une exposition collective à La Maison Audubon à Couëron; puis dans La Maison du Lac de Grand-Lieu.

Jean-Jacques Audubon, naturaliste et ornithologue du XIXe siècle, a passé une grande partie de sa vie à étudier et dessiner la vie des habitants sauvages du marais de Couëron, auquel il donne aujourd'hui son nom. 

Notre travail s'est porté sur les marais, ces “bulles de nature” préservées, protégées mais où la main de l'homme reste visible en son coeur de par les aménagements agricoles, d'irrigation, de voirie… et en périphérie avec les cheminées d'usine que l'on voit au loin, le son constant des moteurs d'avions et des voitures roulant sur la voie rapide que l'on entend depuis la rive opposée de la Loire…

tumblr_p5ovd38AKQ1tufnaso3_500.jpg
tumblr_p5ovd38AKQ1tufnaso1_500.jpg

Nous avons cherché à matérialiser l'équilibre fragile qui existe entre les bulles de nature que sont les marais et l'environnement urbain et citadin actuel qui les entourent. Recréant des écosystèmes (à l'aide des plantes, de l'eau, des micro-organismes prélevés dans le marais Audubon, puis au Lac de Grand-Lieu) dans des bulles de verres aux formes aléatoires et organiques, soufflées et imbriquées sur de fines structures métalliques.

La bande sonore accompagnant l'installation a été créée à partir d'enregistrements prélevés sur ces zones à l'aube, et modifiés numériquement, créant une atmosphère hybride et étrange, faisant entendre les cris de la faune, le ronronnement des avions, les coups de feu des chasseurs… de façon à ce que l'origine de ces sons ne soit pas clairement identifiée.


tumblr_inline_ovk8si8ZfB1tgryer_500.jpg
tumblr_inline_ovk8r4aQNo1tgryer_500.jpg
tumblr_inline_ovk3slpUYL1tgryer_500.jpg

Verre soufflé : Simon MULLER / ARCAM GLASS